Retour aux nouvelles

La communication narrative au 21e siècle

Comment la technologie nous fait connaître la vérité, plus vite que jamais

Publié le 26

Notre série interne de blogues Axon est mise à jour tous les mercredis et présente des lettres provenant de cadres supérieurs d’Axon. La publication de cette semaine a été rédigée par Sydney Siegmeth, V.-P. aux Communications mondiales d’Axon. Revenez la semaine prochaine pour plus d’expériences et de réflexions de la part des dirigeants d’Axon.

À mesure que le rôle joué par la technologie dans notre vie quotidienne devient de plus en plus important, tout devient plus commode, du covoiturage jusqu’aux commandes à emporter. La commodité, cependant, ne justifie pas l’existence de ces technologies. Le travail acharné et l’innovation qui ont mené à la création des caméras, des téléphones et des ordinateurs ne découlent pas d’un désir d’épargner du temps et de l’argent; plutôt, ils sont nés d’un besoin de communiquer, de diffuser de l’information et de raconter des histoires.

Les gens s’intéressent aux histoires parce que les raconter est ce qui nous rend humains. Elles nous aident à mieux nous comprendre nous-mêmes et ceux qui nous entourent. En tant que professionnel de la communication chez Axon, j’ai le privilège de ne pas réciter de statistiques et de spécifications matérielles, mais plutôt de partager des histoires qui sont importantes pour notre entreprise. Chaque histoire représente un chapitre d’une saga de 20 ans racontant la simple mission de protéger la vie. Toutes les fois où cette histoire est racontée, elle nous rappelle où nous étions, et surtout, où nous allons.

Notre histoire commence en 1993 dans un garage de l’Arizona où Rick et Tom Smith croyaient pouvoir créer une alternative moins létale aux armes à feu traditionnelles et ainsi sauver des vies. En deux décennies, notre arme intelligente TASER emblématique serait utilisée par des milliers d’agents de la paix dans le monde entier. À ce jour, elles ont épargné plus de 180 000 vies de la mort ou de blessures graves.

Depuis lors, Axon a évolué en un réseau connecté d’applications, de périphériques et de personnes. Je suis enthousiasmé par les possibilités qu’il a de contribuer à fournir de meilleurs éléments de preuve et à alléger le fardeau des tâches administratives de la police. Mais ce qui m’excite le plus, c’est la manière dont cette technologie peut faire de nous de meilleurs conteurs. Entre nos caméras corporelles et celles qui sont embarquées, notre technologie d’activation de caméra Axon Signal, et nos applications mobiles, nous permettons aux agents de la paix d’enregistrer chaque détail des événements qui surviennent durant leur quart de travail. Non seulement nous nous assurons que les faits pertinents soient enregistrés, mais en augmentant la connectivité et en veillant à ce que tous les éléments de preuve connexes soient regroupés, nous aidons à préserver une histoire impartiale et complète de ce qui s’est passé.

Lorsque nous sommes passés d’une entreprise d’armement à une entreprise de technologie, je me suis demandé comment la signification de notre mission de protéger la vie allait évoluer. Ce que j’ai fini par réaliser, c’est que lorsque la vie et la carrière des gens dépendent d’histoires comme celles-ci, il n’y a rien de plus important que de fournir toute la vérité. Aujourd’hui, protéger la vie ne signifie pas seulement de prévenir les décès par armes à feu. Cela signifie également que nos technologies connectées peuvent raconter une histoire qui peut nous aider à comprendre des situations litigieuses sans avoir à nous livrer à des conjectures. Et cela signifie que l’on doit faire en sorte qu’un seul brin d’élément de preuve ne décide pas entièrement du destin de quelqu’un, ce qui rend ce chapitre le plus excitant de l’histoire d’Axon.